Faculté des Sciences de la Santé

La faculté des Sciences de la Santé,  et par son Département de la Santé Publique (DSP) propose une offre de formation diversifiée de licence, Master et de Doctorat.

Les formations dispensées  sont en étroites collaboration avec nos partenaires scientifiques et académiques. Il s’agit des diplômes en partenariat international avec nos partenaires

Une poursuite d’études en doctorat est envisageable, sous réserve de la qualité du mémoire de recherche.

La faculté inscrit des doctorants rattachés à École doctorale de la Santé publique et Communautaire

Département de Santé Publique

Le Département dispose  6  parcours-types dans la mention “Santé publique”.

Il propose également, des parcours professionnels en DTS, en Licence et en Master.

Parcours

Nutrition humaine

Ce parcours vise à  former de futurs cadres spécialistes en Nutrition Humaine par une approche intégrée et pluridisciplinaire abordant de multiples facettes de la Nutrition humaine. Ce parcours forme des personnels de haut niveau pour la recherche en Nutrition Humaine. Il forme également des cadres techniques chargés de communication scientifique et des diététistes.

Épidémiologie

Il s’agit de fournir aux étudiants les connaissances, les méthodes et les outils permettant : de décrire  les événements indésirables ayant un impact sur la santé des malades (infection, maladie, pathologie  …), d’analyser les facteurs associés à l’apparition de ces événements (facteurs de risques, facteurs protecteurs), d’évaluer les risques liés aux activités de soins et à leurs conséquences environnementales. Il vise également à former des futures responsables de gestion des risques et des futurs cadres de santé.

Recherche clinique et Environnement

Le  parcours « Recherche Clinique et Environnement» vise à former de futurs chercheurs en recherche clinique et en santé publique, en leur fournissant la structure méthodologique complète d’un programme de recherche, en prévention et en santé publique, en utilisant les méthodes de la recherche dans ce domaine.

La spécialité offre des débouchés entant que chercheurs en recherche clinique pour les hôpitaux, des entreprises privées mais également l’industrie pharmaceutique. Compétences aussi recherchées par des institutions nationales, des agences sanitaires ou des instituts de recherche.

Le parcours vous permet également de travailler entant que des chefs de projets capables de mettre en œuvre des travaux d’épidémiologie ; dans le secteur public, des agences et organismes de santé et dans le secteur privé, des entreprises et bureaux d’études du champ de l’épidémiologie et de l’évaluation.

Prévention et Communication

Le parcours ” Prévention et communication” permet de former des professionnels aptes à porter et conduire des projets en promotion de la santé, en prévention ou en éducation thérapeutique et à utiliser à bon escient des outils favorisant des changements de comportement.

Parasitologie tropicale

Apartir de ce parcours,  l’étudiant saura capable d’analyser et développer des activités de recherche dans le domaine de la parasitologie tropicales, les spécialistes dans ce parcours peuvent travailler dans les secteurs publics ou privés dans les domaines de la médecine tropicale, la biologie médicale, l’épidémiologie, l’environnement tropical, l’hygiène, la santé publique, à titre exemple : chercheur en parasitologie tropicale et épidémiologie, biologiste spécialisé, biostatisticien, Enseignant-chercheur en région tropicale.

Management hospitalier

A partir de ce parcours, l’Etudiant sera capable de : 
– Diriger une équipe pluridisciplinaire dans un établissement de santé ou médico-sociale ;
– Etre en mesure de rendre compte de son action en termes financier, de qualité pour les patients, de santé publique, de conditions de travail pour les personnels ;
– Connaître la réglementation applicable aux établissements du secteur ;
– Etre capable de participer à l’élaboration du projet et de la stratégie d’établissements, en interne et avec la tutelle, sur le fondement des données d’activité et des informations relatives à l’offre de soins du secteur géographique d’attraction ;
– Savoir négocier le positionnement de l’établissement dans le système de soins régional, national et international.

×

Bonjour

Discuter avec nous sur WhatsApp en cliquant ci-dessous

×